Comme vous le savez déjà, le premier ministre a lancé un plan constitué de 14 mesures dans le but de réduire le taux de mortalité sur les route de France (en gros, passer sous la barre des 3000 morts pour 2012). Une partie de ce plan est adressé directement aux deux-roues 50cc : il s'agit du contrôle technique obligatoire qui devrais apparaitre dès l'année prochaine, en 2012.

Pourquoi un contrôle technique obligatoire en 2012 ?

Selon un rapport statistique du "Bureau Central Automobile Expertise", 50%  des motos 50cc qui sont concernées par un accident, sont débridées. L'idée est donc de s'attaquer en premier lieu à cette pratique du "débridage 50cc". A l'heure actuelle, seuls les professionnels vendeurs de mobylettes et autres scooters sont poursuivis lorsqu'il y a accident. Avec la réforme, ce sont directement les possesseurs des engins débridés qui seront amendés, à hauteur de 135€. En plus de cela, chaque possesseur d'une 50cc sera obligé de passer un contrôle technique tous les 2 ans à partir de la date d'achat (comptez 50 à 60€, l'équivalent d'un CT pour une voiture).

Quelles conséquences en cas de pépin ?

En gros, si, détenteur d'un scooter 50cc ou d'une autre cylindrée 50cc, vous avez un accident, l'expert qui sera chargé d'inspecter votre moto devra signaler à la préfecture si elle respectait les critères de sécurité. Dans le cas où elle ne les respecterait pas, vous pourriez être interdit de circuler tant que le véhicule n'est pas aux normes...